top of page

Prix 2023 - Dr. Tanguy Conrard - Anoestrus Pubertaire chez les génisses de race Blanc-Bleu-Belge



FACTORS INVOLVED IN PUBERTAL ANOESTRUS IN BELGIAN BLUE HEIFERS

Tuteur : Prof. Frédéric Rollin


OBJECTIFS DU TRAVAIL

L'objectif de ce travail est tout d'abord de réaliser une revue de la littérature sur le fonctionnement neuro-endocrinien de la maturation de l'axe hypothalamo-hypophyso-ovarien jusqu'à l'atteinte de la puberté, en détaillant les points importants de cette maturation. Ensuite, il s'agit de passer en revue également, à travers la littérature scientifique, les différents facteurs pouvant avoir un impact négatif sur cette maturation pubertaire. Enfin, une étude de cas pratique d'une exploitation de Blanc-Bleu-Belge sera réalisée, comprenant une description précise de celle-ci, une quantification du problème présent et une mise en évidence des facteurs qui impactent négativement la puberté dans cet élevage.


RESUME

Plusieurs aspects ont été étudiés dans la compréhension des retards de puberté chez les génisses de race BBB, notamment les événements neuro-endocriniens impliqués dans la maturation pubertaire, tels que la transition de la sécrétion de la LH à basse fréquence à un modèle à haute fréquence, l'influence de l'oestradiol, de la leptine et de l'axe hypothalamo-hypophyso-thyroïdien (HHT) sur le système reproducteur. Les facteurs modulant l'apparition de la puberté ont également été explorés, cependant, ils sont encore très peu référencés dans la littérature scientifique portant sur la race BBB. Pour ce faire, la littérature portant sur les bovins de boucherie a été utilisée afin de supposer ce qui peut être applicable au BBB. Cela a permis de mettre en évidence l'importance de la génétique, avec une corrélation entre le périmètre scrotal des géniteurs et la présence d'un utérus hypoplasique chez les génisses BBB. Le développement corporel, la saisonnalité et l'environnement social ont été pris en compte, mais leur impact semble moins important dans ce contexte. De plus, les carences en iode et en sélénium dans les troupeaux BBB ont été identifiées comme des facteurs potentiellement liés aux retards de puberté.



CONRARD_Tanguy_TFE_FMV_juin2023
.pdf
Download PDF • 1.44MB

883 vues0 commentaire
bottom of page